• Accueil

    Création Nono59

    BIENVENUE DANS MON UNIVERS

    JE VOUS SOUHAITE

    DE PASSER DE TRÈS 

    BONS MOMENTS EN MA COMPAGNIE 

    MARCELLE

     

  • Un roi vieillissant s'est réveillé un jour et s'est rendu compte qu'en mourant il n'aura pas de mâle (garçon) dans la famille royale pour le remplacer.
    Il était le dernier garçon (mâle) dans la famille royale dans une culture où seulement un mâle pourrait succéder au trône , et il vieillissait.

    Il a décidé que s'il ne peut pas donner naissance à un mâle il adopterait un fils qui alors pourrait prendre sa place, mais il a insisté qu'un tel fils adopté soit extraordinaire au sens réel du mot.
    Il a donc lancé une compétition ouverte à tous les garçons de son royaume peu importe leur origine.
    Dix garçons ont réussi à cette compétition jusqu'au sommet.
    Il y avait peu pour séparer ces garçons quant à l'intelligence, les attributs physiques etc.
    Le roi leur dit, ' j'ai une dernière épreuve et quiconque arrive à bout de cette dernière deviendra mon fils adoptif et héritier à mon trône .

    Alors il dit : Ce royaume dépend uniquement de l'agriculture.
    Donc le roi doit savoir comment cultiver des plantes.
    Voici une graine de maïs pour chacun de vous.
    Emportez-la à la maison, plantez-la et élevez-la pour trois semaines.
    À la fin de trois semaines, nous verrons qui a fait le meilleur travail en cultivant la graine.
    Cette personne sera mon héritier.

    Les garçons ont pris leurs graines et sont rentrés pressés à la maison.
    Ils ont eu chacun un pot à fleur et ont planté la graine dès leur rentrée à la maison..
    Il y avait une énorme excitation dans le royaume puisque les gens attendaient avec souffle
    de savoir qui sera destiné pour être leur prochain roi.

    Dans une maison, le garçon et ses parents étaient presque navrés quand, après quelques jours de soin intense,la graine n'a pas poussé.
    Il ne savait pas ce qui n'allait pas avec la sienne.
    Il avait sélectionné le sol avec soin, il avait appliqué la bonne quantité et type d'engrais,
    il avait été très obéissant dans l'arrosage avec les bons intervalles, il avait prié sur elle jour et nuit mais toujours sa graine s'était avérée improductive.

    Quelques-uns de ses amis l'ont recommandé d'aller acheter une graine au marché et la planter.
    Après tout, ' ils ont dit, ' comment est-ce que quelqu'un peut différencier une graine de maïs d'un autre ' ?
    Mais ses parents qui lui avaient toujours appris la valeur de l'intégrité lui ont rappelé que si le roi voulait qu'ils plantent juste du maïs, il aurait demandé qu'ils aillent chercher leur propre graine. '
    Si tu prends n'importe quelle autre graine différente de celle que le roi t'a donné cela serait malhonnête.
    Peut-être nous ne sommes pas destinés pour le trône.
    S'il en est ainsi, donc laisse, ne sois pas celui qui va tromper le roi ; lui disent-ils !

    Le jour J arrive et les garçons reviennent au palais chacun d'eux fièrement exhibant un plant du maïs très fin.
    C'était évident que les autres neuf garçons avaient eu grand succès avec leurs graines.

    Le roi descend le long du rang où sont alignés les garçons passionnés et demande à chacun d'eux, c' est ce qui est sorti de la graine que vous ai donnée ' ?

    Et chaque garçon répondit, ' Oui, votre majesté '.

    Et le roi fait un signe de la tête et descend le long de la ligne.
    Le roi finalement arriva au dernier garçon au haut de la ligne.
    Le garçon était secoué par la peur, il savait que le roi allait le jeter en prison pour avoir gaspillé sa graine. 

    e roi demanda.: -Qu'est-ce que tu as fais avec la graine que je t'ai donnée ?

    Je l'ai plantée et me suis occupé d'elle diligemment votre majesté, mais hélas elle n'a pas poussé dit le garçon en larmes quand la foule l'a hué.

    Mais le roi a levé ses mains et signalé pour silence.
    Alors il a dit, ' Mon peuple, voici votre prochain roi '.

    Les gens ont été confus.
    Pourquoi celui-là ' ? Beaucoup se sont demandés.
    Comment est-ce qu'il peut être le bon choix ' ?
    Le roi a pris sa place sur son trône avec le garçon à son côté et dit, j'ai donné à ces garçons des graines bouillies.
    Cette épreuve n'était pas pour cultiver le maïs.
    C'était l'épreuve de caractère ; une épreuve d'intégrité.
    C'était l'épreuve ultime.
    Si un roi doit avoir une qualité, ce serait celle d'être au-dessus de la malhonnêteté.
    Seule ce garçon a réussi l'épreuve.
    Une graine bouillie ne peut pas pousser!

    Morale: La véritée finit toujours par éclater!

     


    11 commentaires
  • Beaux textes pour souhaiter Noël

    C’est le coeur rempli de lumière et de chaleur que je vous souhaite le plus merveilleux des Noëls. Que cette journée soit riche en douceur et qu’elle vous apporte l’amour et la paix. Joyeux Noël !

    Noël, c’est le bonheur, les surprises, la douceur, les gourmandises…
    Mais c’est surtout le moment de penser aux personnes qui nous sont chères.
    Sache qu’en cette période de fêtes, je t’envoie tous mes meilleurs sentiments.
    Joyeux Noël !

    Joyeux Noël à vous et à votre famille, que la poésie de cette douce nuit de Noël vous offre le plus beau des cadeaux : le bonheur partagé en famille, et la tendresse de vos amis.

     

    Tu es aussi pur(e) que la neige, aussi chaleureux(se) que le feu d’hiver, aussi savoureux(se) qu’un bon vin, aussi doux qu’un sourire d’enfant, aussi lumineux(se) que les guirlandes, aussi rusé que le Père Noël… Bref, les fêtes de fin d’année te vont à merveille ! Je te souhaite un joyeux Noël !!!

     

    Que votre Noël soit illuminé par les sourires de ceux que vous aimez et que leurs rires résonnent avec gaieté au coeur des festivités.

    A l’occasion de la fête de Noël, le temps est venu de chasser les chagrins, les soucis et les douleurs et pour laisser place à l’amour, la joie et la bienveillance ! Je vous souhaite de merveilleuses fêtes de fin d’année, en espérant que tous vos voeux soient exaucés. Joyeux Noël !

     

     

    Pour ce Noël, je te souhaite autant de bonheur qu’il y a de flocons dans le ciel, autant d’amour qu’il y a d’étincelles dans le feu d’une cheminée, autant de bonnes nouvelles qu’il y a d’aiguilles sur le sapin, et autant de chance qu’il y a de cadeaux dans la hotte du Père Noël !!! Joyeuses fêtes de fin d’année 

     

    marcelle


    27 commentaires
  • ne fille aveugle se détestait tellement parce qu'elle était aveugle.
    Elle haïssait tout le monde sauf son ami de garçon. Il était toujours là pour elle.
    Un jour, elle lui dit "Si seulement je pouvais voir le monde, je me marierais avec toi."

    Un jour, quelqu'un lui a fait le don de ses yeux.

    Quand les bandages ont été enlevés, elle fût capable de tout voir incluant son ami de garçon.

    Il lui demanda!
    "Maintenant que tu peux voir le monde, te marieras-tu avec moi?"

    La fille le regarda et vu qu'il était aveugle aussi, la vue de ses paupières fermées la bouleversa. Elle ne s'attendait pas à ça.
    La pensée de le voir ainsi pour le reste de sa vie la mena à refuser de le marier.

    Son ami quitta en pleurs et quelques jours plus tard lui écrivit une note qui disait :

    Prends bien soin de tes yeux, ma chérie, car avant qu'ils deviennent les tiens ils étaient les miens.

    Voici comment le cerveau humain fonctionne souvent quand notre état change.
    Seulement très peu de personnes se rappellent ce qu'était la vie avant, et qui était toujours à leurs côtés dans les situations les plus douloureuses.

    Aujourd'hui avant de dire un mot cruel.
    Rappelez-vous de celui ou celle qui ne peut pas parler.

    Avant de vous plaindre du goût de la nourriture.
    Pensez à celui ou celle qui n'a rien à manger.

    Avant de vous plaindre de votre mari ou femme.
    Pensez à celui ou celle qui implore Dieu pour un compagnon ou compagne.

    Aujourd'hui avant de vous plaindre de la vie.
    Pensez à celui ou celle qui est parti (e) trop tôt au Paradis.

    Avant de pleurnicher de la distance à conduire.
    Pensez à celui ou celle qui fait à pied la même distance.

    Et quand vous êtes fatigué (e) et vous plaignez de votre travail.
    Pensez à celui ou celle qui n'a pas d'emploi, la personne handicapée et ceux et celles qui aimeraient avoir un travail.

    Et quand les pensées déprimantes semblent vous abattre.
    Mettez un sourire sur votre visage et pensez que : Vous êtes en vie et vous êtes encore là. 


    32 commentaires
  • bonne semaine a tous

    qui passer sur mon blog

    Marcelle


    30 commentaires
  • CITATION

     


    36 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique