• Accueil

    Création Nono59

    BIENVENUE DANS MON UNIVERS

    JE VOUS SOUHAITE

    DE PASSER DE TRÈS 

    BONS MOMENTS EN MA COMPAGNIE 

    MARCELLE

     

  • Quand une porte du bonheur se ferme, une autre s’ouvre,
    Mais nous, nous continuons à regarder La porte fermée
    Et nous n’accordons pas d’importance à celle que nous venons d’ouvrir.

    Ne te fie pas aux apparences, elles sont souvent trompeuses.
    Ne t’intéresse pas à la richesse, elle disparaîtra.

    Cherche quelqu’un qui te communique le rire
    Car il en suffit un pour que la journée
    La plus triste devienne meilleure.
    Cherche quelqu’un qui fasse rire ton coeur.

    Rêve ce que tu désires rêver.
    Vas là où tu souhaites aller.
    Cherche à être ce que tu désires être. 

    Parce que la vie est unique
    Et il n’existe qu’une possibilité
    De faire les choses que nous voulons faire.

    Je te souhaite beaucoup de bonheur dans ta vie, 
    pour te sentir bien.
    Autant d’épreuves pour te rendre fort.
    Des larmes, pour te rendre humain.
    De l’espoir, pour pouvoir être heureux. 

    Les chanceux n’ont pas forcément
    Le meilleur du meilleur.
    Ils cherchent simplement le meilleur
    De ce qu’ils rencontrent sur leur chemin.

    Le plus beau futur dépendra toujours
    De la nécessité d’oublier le passé.
    Tu ne pourras aller de l’avant dans la vie
    Tant que tu n’auras pas surpassé
    les erreurs du passé
    Et tout ce qui blesse ton coeur.

    Quand tu es enfant et que tu pleures tout ton entourage sourit.
    Vis la vie pleinement, vas au bout des choses
    De façon à toujours sourire
    Malgré les larmes des autres. 

     


    33 commentaires
  •  

     

    Pourquoi m'as tu abandonné ? 
    Au fond du vieux refuge 
    Dans une niche en bois 
    Depuis deux ans je purge 
    D'avoir trop cru en toi. 
    Tous les jours je t'attends 
    Certain que tu viendras 
    Tous les soir je m'endors 
    Sans que tu soies là. 
    Que c'est-t-il donc passé 
    Pour que ce 16 juin 
    Heureux que tu étais 
    Je me rappelle bien 
    Tu sifflais, tu chantais 
    En bouclant les valises 
    Que tu m'aies attaché 
    Là devant cette église ? 
    Ton absence me pèse 
    Et les jours sont si longs 

     

    Mon corps s'épuise 
    Et mon coeur se morfond. 
    Je n'ai plus le goût à rien 
    Et je deviens si laid 
    Que personne jamais 
    Ne voudra m'adopter. 

    Tu m'as mis à la chaîne 
    Ou tu m'as enfermé 
    Tu m'as laissé des jours 
    Sans boire et sans manger. 
    J'ai dormi bien souvent 
    Dans ma niche sans toi 
    Paralysé, raidi 

     

     

    ellement j'avais froid. 

    Pourtant si tu reviens 
    Nous partirons ensemble 
    Nous franchirons en choeur 
    La porte qui ressemble 
    A celle d'une prison 
    Et que je ne veux plus voir 
    Et dans laquelle hélas ! 
    J'ai broyé tant de noir. 

     

    Voilà, mon rêve se termine 
    Car je vois le gardien 
    Et le vétérinaire au loin 
    Ils entrent dans l'enclos 
    Et leurs visages blêmes 
    En disent long pour nous 
    Sur ce qu'ils nous amènent. 
    Je suis heureux tu vois 
    Car dans quelques instants 
    Je vais tout oublier 
    Et comme il y a deux ans 
    Je m'endormirai sur toi 
    Mon seul et grand ami 
    Je dormirai toujours 
    Grâce à l'euthanasie. 
    A vous tous les humains 

     

    J'adresse une prière : 
    Me tuer tout petit 
    Aurait peiné ma mère 
    Mais il eût mieux valu 
    Pour moi cette manière. 
    Et vous n'auriez pas eu 
    Aujourd'hui à le faire. 


    39 commentaires

  • C'est tellement facile de juger
    Ce qui ne fonctionne pas dans la vie des autres.
    Nous nous disons souvent : ''Si j'étais à sa place, je ferais
    Telle chose, telle chose, telle chose ! ''

    Mais avons-nous déjà pensé que si nous étions réellement à la place de l'autre personne,
    Vraiment dans ses souliers,nous serions en prise avec ses émotions,
    Ses préjugés, ses réactions, ses inquiétudes, ses ambitions, ses objectifs, ses inhibitions, ses instincts, brefs, nous aurions son passé, son présent et son avenir et il est fort probable
    que nous agirions exactement de la même façon qu'elle!
     

    Avant de condamner quelqu'un, essayons non seulement de le comprendre, mais de vibrer au même diapason que lui et nous constaterons alors que nos émotions ressemblent aux siennes.

                          
    C'est tellement facile de juger 

     

     


    33 commentaires
  • Maman et papa regardaient la télévision, quand tout a coup Maman dit: "Je suis fatiguée, il se fait tard... Je crois que je vais aller me coucher!"


    Elle se rend à la cuisine pour préparer les lunchs du lendemain, elle rince tous les bols de pop-corn, sort de la viande du congélateur pour préparer le souper du lendemain soir, vérifie s'il reste des céréales, remplit le contenant de sucre, met des cuillères et des bols sur la table et prépare le café pour le lendemain matin. Puis ensuite, elle met le linge dans la sécheuse, met une autre brassée dans la laveuse, repasse un chemisier et recoud un bouton. Elle ramasse les journaux qui traînent sur le plancher, ramasse des pièces de jeux qui traînent sur la table et remet l'annuaire téléphonique en place.
     

    Elle arrose les plantes, vide les paniers et raccroche les serviettes pour les faire sécher.

    Elle baille et s'étire et, se dirigeant vers la chambre à coucher, elle s'arrête près d'un pupitre et écrit une note au professeur, sort de l'argent pour son fils et ramasse un livre de classe qui traînait sous une chaise.

    Elle signe une carte de fête pour un ami, adresse et met un timbre sur l'enveloppe et écrit une petite liste pour l'épicerie.
     

    Elle met l'enveloppe et la liste près de sa bourse.

    Après, elle applique de la crème sur son visage, met un hydratant, brosse ses dents et passe la soie dentaire, puis se fait les ongles.

    Son mari lui dit: - "Je croyais que tu allais te coucher!"

    "J'y vais", répond t'elle
     

    Elle remplit le bol d'eau du chien et met le chat dehors, puis elle s'assure que les portes sont barrées. Elle fait le tour des chambres des enfants, donne une pastille à celui qui tousse, replace une lampe, raccroche une chemise, met les chaussettes sales dans le panier à linge, et a une brève conversation avec un des ses adolescents qui est encore debout à faire ses devoirs. 

    Une fois rendue dans sa chambre elle programme l'alarme sur son réveil, sort ses vêtements pour le jour suivant, replace le support à chaussures. Elle ajoute trois choses à faire sur sa liste du lendemain.

    Pendant ce temps, son mari ferme le téléviseur et dit tout bonnement: "Alors moi aussi je vais me coucher", et il s'en va dans la chambre...

    Cela vous rappelle-t-il quelqu'un que vous connaissez ou avez connu?
     

     

     


    38 commentaires
  • Si je suis satisfait avec moi-même
    Si je vis en accord avec ma nature
    Je ne sens aucun conflit en moi
    Et je ne veux que vivre à cent pour cent.

    Créer, être heureux avec mes semblables. 
    Je n'ai pas envie de combattre. 
    De faire la guerre..
    De conquérir...
    Je veux simplement vivre en harmonie avec les autres et la nature.
    Pour changer le monde, il faut changer l'individu....?
    Le monde en tant que tel n'existe pas.
    Il est fait d'individus....
    On ne peut pas changer le monde,
    on ne peut que changer ce qui le compose. 

    l faut encourager l'individu à se réaliser.
    À se trouver....
    Car un individu équilibré heureux ne peut 
    que créer de l'équilibre...

    De la paix, du bonheur, 
    car c'est cela qu'il a trouvé en lui.

    Nous vivons dans un monde misérable, 
    car l'individu en lui-même est misérable

    Il n'est pas en harmonie avec lui-même. 
    Il n'est pas satisfait. 

    Le contentement est une chose intérieure.
    Le contentement n'a rien à voir avec le matériel. 

    Plus je possède et plus je suis content... Non! 
    Plus je possède et plus je veux! ! !

    Vous pouvez regarder tous ces soi-disant stars ou millionnaires...
    Ils ne sont pas heureux.
    La clef de la vie se trouve dans l'homme.
    Cette clef ouvre les portes du bonheur.


    Un bonheur illimité. 
    Un bonheur qui satisfait.
    Un bonheur qui aime... Qui crée...Qui accepte,
    Qui donne... Qui chante et qui danse. 

     

    Matin bonheur. 

     

     


    40 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique